• Résilience thermique
  • Résilience économique

Bureau d'étude énergetiqueMise en oeuvre d'isolants biosourcésMaisons passivesSolutions simples et adéquates

Entrer

Résilience thermique

iLanga a une grande expérience des rénovations et des constructions neuves à très basse consommation, et très basse empreinte carbone.
Notre Bureau d’Étude Énergétique (thermique, photovoltaïque et aéraulique) est naturellement en lien direct avec notre équipe de mise en œuvre. Fort de nos compétences pratiques et théoriques nous allons jusqu’à l'autonomie énergétique totale.

 

Pourquoi bien isoler?

Pour le confort, été comme hiver
Pour des raisons économique et d’empreinte écologique:
L’énergie la moins chère et la moins polluante est celle que l’on ne consomme pas


Le confort c’est des normes (ISO7730 et « standard 55 » pour l’Amérique du Nord) mais c’est surtout compenser les pertes de calories de notre enveloppe corporelle. Les pertes se décomposent ainsi:
o 60% par la radiation, émission sous forme de rayonnement
o 22% par l’évaporation de la sudation
o 15% par la convection
o 3% par la conduction

Dans le bâtiment, il faut:
o Dans le neuf, il est impératif concevoir un bâtiment bio climatique. Nous avons trop vu des maisons passives qui fonctionnent l’hiver mais qu’il faut climatiser l’été!
o Opter pour un isolant de toiture avec au moins 12 heures de déphasage, opter pour un isolant qui soit aussi un isolant phonique.
o Bien définir les caractéristiques thermiques de ses menuiseries.
o Bien gérer son humidité relative grâce à une VMC adéquate et entretenue, faire le bon choix des membranes pare-vapeur et pare-pluie, privilégier un isolant à forte inertie hygroscopique et thermique.
o Privilégier des matériaux à intérieurs à faible diffusivité et forte effusivité tels que les enduits de chaux.
o Si on marche pieds nus, privilégier le parquet sinon il va falloir chauffer le carrelage.

Le choix d’un isolant approprié et de sa bonne mise en œuvre apporte plus de confort à température égale.

isolation thermique

C’est bien connu l’énergie la moins chère et la moins polluante est celle que l’on ne consomme pas. Pour atteindre cet adage, il faut réduire les besoins en énergie. L’isolation est un des gros facteurs d’amélioration mais il est loin d’être le seul, voici les autres éléments sur lesquels on peut jouer :
o VMC : d’un point de vue uniquement thermique, la VMC permet de réguler le %HR (pourcentage d’humidité relative) donc de minimiser les besoins d’énergie pour chauffer l’air. La diminution du %HR permet aussi d’éloigner les risques de condensation donc de dégradation du bâti.
o Utilisation de matériaux à forte effusivité comme la chaux et faible diffusivité. 1
isolation phonique

Lors de la mise en œuvre d’une isolation thermique il faut en profiter pour sélectionner des matériaux et des techniques qui réduisent la propagation des ondes sonores. De la sorte, vous bénéficierez de performance thermique associée à de la performance acoustique. Pour simplifier, les bruits se propagent par voie aérienne (bruit aérien) ou à travers des supports solides (bruit solidien). Pour combattre les bruits aériens, il faut boucher tous les trous permettant à l’air de circuler. Pour combattre les bruits solidiens, il faut travailler sur les effets masse-ressort-masse.

Notre définition d’un isolant sain et bio compatible est qu’il peut être intégralement digéré par le sol en quelques années, s’il est rendu à la nature.
.
L’empreinte carbone est une préoccupation majeure qui se concrétise par l’adoption de la RE2020 (effective au 1er Janvier 2022). Il faut considérer quatre phases pour évaluer l’empreinte carbone dans le choix d’un matériau isolant:
o La phase de production des matériaux,
o Le phase de transport des matériaux sur le chantier,
o La phase d’exploitation du bâtiment, il faut trouver le juste milieu entre l’énergie pour compenser les pertes thermiques (par conséquent l’émission de carbone) et le coût de l’isolation,
o La phase de recyclage des matériaux qui fait suite à la construction puis à la démolition du bâtiment.
Il va sans dire que le choix des biosourcés est une évidence dans ce domaine.

Court terme: C’est bien connu l’énergie la moins chère et la moins polluante est celle que l’on ne consomme pas. Pour atteindre cet adage, il faut réduire les besoins en énergie. L’isolation est un des gros facteurs d’amélioration mais il est loin d’être le seul, voici les autres éléments sur lesquels on peut jouer :
o VMC : d’un point de vue uniquement thermique, la VMC permet de réguler le %HR (pourcentage d’humidité relative) donc de minimiser les besoins d’énergie pour chauffer l’air. La diminution du %HR permet aussi d’éloigner les risques de condensation donc de dégradation du bâti.
o Utilisation de matériaux à forte effusivité comme la chaux et faible diffusivité. 1
Long terme: Nos enfants sont nés avec une culture du bio et un plus grand respect de planète que leurs parents. D’ici 10 ou 15 ans ils chercheront des habitations saines et efficientes. La valorisation de ces habitats sera surcotée par rapport aux habitats traditionnels.

Méthodologie

Voici les grandes étapes d'un projet d'isolation

1. Analyse thermique

Dans le cadre d’une rénovation, et ce malgré notre expérience, nous faisons toujours une analyse avec une caméra thermique. Attention les couleurs ne sont qu’une représentation relative. Ce qui est important c’est de comprendre la cohérence du bâti par rapport à sa consommation par an et par m² et de détecter où sont les défauts ou les désordres.

 

Objectifs :
– comprendre le bâti,
– comprendre les besoins du clients et ses objectifs à plus long terme,
– se concentrer sur les meilleurs rapports améliorations thermiques / coûts,
– proposer les solutions adéquates,
– définir un retour sur investissement

 

Délivrables :
-Un rapport factuel l’analyse thermique du bâtiment,

-Une proposition de séquençage des travaux avec une estimation des coûts et retour sur investissement,

 

Exemples d’imageries thermiques :


Construction : poteaux-poutres de 2000
Problème mineur : mauvaise liaison dormants et murs. S’il n’y a pas de VMC, il y a risque de condensation.
Action : Rien, ou mettre une VMC

Construction : Traditionnelle de 2010
Problème majeur : Pas de traitement du mur de refend et grosse faiblesse du faitage.
Action : faire un diagnostic des désordres et un bilan thermique pour envisager une action

Construction :Traditionnelle 1980
Problème majeur : Il manque un panneau d’isolant, sûrement depuis 1970
Action : Investir 20€ pour un panneau

Construction : Traditionnelle de 1970
Problème majeur : ce bâtiment est à 280kWh/an/m²
Action : mettre deux pulls ou envisager une rénovation thermique complète mais le retour sur investissement sera long

Construction : Traditionnelle de 2010 de bon standing
Problème majeur : Le constructeur a dû faire l’économie de l’isolation
Action : Une isolation par l’extérieur s’impose

2. Etude Thermique

Dans le cadre du neuf ou de rénovations complexes, iLanga propose les services de son Bureau d’Etude Energétique dédié aux résidences individuelles et petits collectifs. Cela va beaucoup plus loin que le bbio, en effet de part notre expérience en bâtiments Passifs et à énergie positive ainsi que des exigences liées à la vallée de Chamonix nous avons calibré notre STD (Simulation Thermique Dynamique) de manière à optimiser facilement les postes de chauffage, de menuiseries (fenêtres), de VMC. Nous prenons en compte le cahier des charges du client, la conception bioclimatique, le déphasage, la diffusivité, l’effusivité, la maitrise de l’humidité et le rayonnement. Le retour sur investissement d’une étude énergétique est majoritairement immédiat.

Objectif : dimensionner le couple enveloppe thermique et besoin de chauffage.

Activités :
– réalisation de STD (Simulation Thermique Dynamique) pour le neuf et la rénovation. En effet un bâtiment à très faible consommation d’énergie ne se comporte pas comme les bâtiments traditionnels. Une modélisation fine et dynamique de son comportement est nécessaire pour optimiser sa conception au regard des besoins de chauffage et du confort d’été,
– réalisation d’études thermiques réglementaires RT2012,
– réalisation d’études E+C- à titre expérimental mais qui rentrera en vigueur avec la RE2020,
– accompagnement technique et économique dans le dimensionnement,
– préconisation des isolants et des techniques de mise en œuvre,
– préconisation des moyens de chauffage

3. Etude de perspirance

Le choix d’un défaut de pose ou d’un mauvais choix de frein vapeur a des conséquences désastreuses, principalement dûes à des phénomènes de condensation donc de dégradation mécanique et sanitaire du bâti.
Frein vapeur

Objectifs :
– éviter des pathologies du bâtiment,
– optimiser la gestion de la vapeur d’eau,
– minimiser les coûts de chauffage,

Délivrables :
– une étude de préconisation des matériaux à mettre en œuvre[/list_style]

4. Mise en œuvre

Suite à l’étude thermique et à la validation du devis d’isolation, nous mettons en œuvre l’isolation et les freins vapeur.
5. Retour d'expérience

Après une année complète d’exploitation nous revenons vers vous pour faire un état des lieux des améliorations de confort et de performances.

Bureau d’Etude Energétique

Nous avons une approche holistique de l'énergie
Nous intervenons sur du résidentiel, du petit collectif

LE CHAUFFAGE DE NOS HABITATS REPRESENTE 1/3 DE L’ENERGIE FRANCAISE

45% de l’énergie Française est consommée par le résidentiel et le tertiaire(1). Ces 45% se décomposent de la manière suivante(2)

  • Chauffage
  • Appareils électriques
  • Eau chaude sanitaire
  • Cuisson

(1) Source : Bilan de l’énergie 2015, ministère de l’Environnement
(2) Source: CEREN, Les chiffres du bâtiment, 2014, ADEME

NOTRE APPROCHE

Comprendre le bâti, son usage, vos attentes
En deux mots, analyser l’existant et matérialiser le cahier des charges du maître d’ouvrage.
Approche holistique
Nous avons une approche holistique car il n’y a pas de solutions efficaces sans une approche de l’ensemble des systèmes. Bien sur la première étape consiste à minimiser les besoins énergétique puis dans un deuxième temps nous proposons la bonne adéquation des énergies à mettre en œuvre pour compenser les pertes. Nous favorisons toujours l’énergie propre et gratuite et proposons des stockages d’énergie bas cout pour par exemple restituer cette énergie quand nous en avons besoins.
Biomimétisme et habitat


L’architecte Mick Pearce a réalisé l’Eastgate Building, un centre commercial se trouvant à Harare au Zimbabwe. Ce bâtiment abrite un système de ventilation unique en son genre lui permettant une diminution de 90% de sa consommation énergétique. Ceci est rendu possible grâce à une régulation dite «passive» de température intérieure inspirée de la structure des termitières.
La question que tout énergéticien devrait se poser est comment des termites, sans l’aide de l’ADEME, de la RT2012, de St Gobain, ou d’EDF, sont capables de maintenir une température entre 30 et 31°C dans la termitière alors qu’elles vivent généralement dans des zones où la température peut atteindre 50°C le jour, et être inférieure à 0°C, la nuit?
.
Simple et adéquate
Toggle Content Here

NOTRE ACTIVITE


1. Etude Thermique

Dans le cadre du neuf ou d’une rénovation complexe, iLanga propose les services de son Bureau d’Etude Energétique dédié aux résidences individuelles et petits collectifs. Cela va beaucoup plus loin que le bbio, en effet de part notre expérience en bâtiments Passifs et à énergie positive ainsi que des exigences liées à la vallée de Chamonix nous avons calibrer notre STD (Simulation Thermique Dynamique) de manière à optimiser facilement les postes de chauffage, de menuiseries (fenêtres), de VMC. Nous prenons en compte le cahier des charges du client, la conception bioclimatique, le déphasage, la diffusivité, l’effusivité, la maitrise de l’humidité et le rayonnement. Le retour sur investissement d’une étude énergétique est majoritairement immédiat.

Objectif : dimensionner le couple enveloppe thermique et besoin de chauffage.

Activités :
– réalisation de STD (Simulation Thermique Dynamique) pour le neuf et la rénovation. En effet un bâtiment à très faible consommation d’énergie ne se comporte pas comme les bâtiments traditionnels. Une modélisation fine et dynamique de son comportement est nécessaire pour optimiser sa conception au regard des besoins de chauffage et du confort d’été,
– réalisation d’études thermiques réglementaires RT2012,
– réalisation d’études E+C- à titre expérimental mais qui rentrera en vigueur avec la RE2020,
– accompagnement technique et économique dans le dimensionnement,
– préconisation des isolants et des techniques de mise en œuvre,
– préconisation des moyens de chauffage

2. Etudes aérauliques

Objectifs :
– vivre dans un air sain et éviter les pathologies humaines,
– chauffer avec moins d’énergie,
– éviter des pathologies du bâtiment,
– gérer la vapeur d’eau,
– dans le neuf, nous proposons une mise en œuvre anticipée pour une optimiser le budget,
– un fonctionnement sans bruit

Délivrables :
– une préconisation du choix de la VMC,
– un dimensionnement et une distribution des canalisations en 3D,
– une liste de matériel et d’accessoires à installer.

3. Etudes photovoltaïques

Fort de plus de 15 ans d’expertise pratique et théorique, le bureau d’étude intervient sur trois types d’études:
a) Les sites isolés, avec ou sans groupe électrogène.
b) L’autoconsommation sans injection sur le réseau, avec ou sans batterie. Cette infrastructure permet l’ilotage, qui consiste à se couper du réseau pour continuer à fonctionner en autonomie.
c) L’automatisation et la supervision de système complexe par notre département R&D.
d) La recharge de véhicule électrique sur l’excédent d’énergie solaire, qui permet un retour sur investissement très rapide et surtout la satisfaction de rouler au soleil. Notre première version date de 2014.

 

En savoir plus sur la résilience électrique

Ouate de Cellulose

Parmi les isolants biosourcés, la ouate de cellulose est notre isolant de prédilection de part ses performances mais aussi pour ses techniques de mise en œuvre très pertinentes

Un aperçu des performances de la ouate de cellulose et des biosourcés végétaux en général :


Etude sur l’instabilité du lambdaTéléversement

Mise en œuvre
de la ouate de cellulose

Choisir des isolants biosourcés pour leurs qualités est juste, mais la technique de mise en œuvre retenue et sa maîtrise sont tout autant déterminantes dans les performances finales.

Projection humide en toiture

Aucun tassement dans le temps, densité régulière, bonne maîtrise du taux de remplissage, aucun pont thermique, très bon état de surface. L’intervention se fait par l’extérieur de la toiture.

Insufflation sous pression

La ouate est insufflée sous pression dans des caissons fermés. Cette technique dite à l’aveugle donne de très bons résultats pour autant que l’applicateur soit expérimenté. Le plus souvent elle est utilisée pour les isolations par l’intérieur.

Projection humide en mur

Mêmes caractéristiques que pour la toiture. Un applicateur expert peut projeter jusqu’à 30cm en une seule passe (R7.5).

épandage à l'air libre

C’est la technique la plus adaptée aux combles perdus. Elle est également recommandée pour l’isolation de planchers dans l’épaisseur des supports, tant pour des besoins thermiques que phoniques.

Projeté humide en toitureProjeté humide acoustique en mur intérieur
Projeté humide Projeté humide des murs périphériques par l’intérieurPose d’un frein vapeur de haute performance en rénovation
Projeté humide par l’extérieur d’un chalet en madriers

Les éléments clefs

Nos objectifs: la qualité, la résilience énergétique
Notre particularité: nous avons tous au moins une bi-qualification et une forte résilience

iLanga

Un soleil pour tous, iLanga veut dire soleil en Zoulou
Deux sociétés en France et au Canada
Trois compétences au services de la résilience:

Cyber Resilience: Missions de management de transition et de montée en compétences, basées sur plus de 30 ans d'expérience en Cyber Sécurité en Europe, Asie du Sud-Est, Océanie et Amérique du Nord.

Résilience électrique: Bureau d'étude dédié aux systèmes hors réseau ou en ilotage. R&D centrée sur la mobilité électrique, l'automatisation et le SCADA.

Résilience thermique: Un mix entre un bureau d'étude et la mise en œuvre d'isolants biosourcés, pour le confort, et une diminution draconienne des coûts d'exploitation.

En savoir plus sur les trois activités d’iLanga?ilanga.org

contact@ilanga.org
2012 Route de la Socrie, 74440 MIEUSSY, France

Formulaire de contact

Nous dire bonjour? En savoir plus sur nous? Appelez-nous ou envoyez-nous un e-mail et nous reviendrons vers vous dans les 24 heures.